En 1 minute votre devis pour changer de vie !

Gynécomastie Tunisie

Le traitement de la gynécomastie chirurgicalement est proposé par les meilleurs chirurgiens tunisiens qui collaborent avec Saouma. Il vous est proposé dans le cadre d’un séjour médical tout compris afin d’obtenir une poitrine masculine et une apparence plus virile.

gynécomastie tunisie

Qu’est ce que la gynécomastie ?

On parle de gynécomastie lorsque le tissu mammaire masculin gonfle et devient anormalement volumineux. Il s’agit d’une affection courante qui résulte d’une modification de l’équilibre entre les hormones testostérone et œstrogène.

Les hommes et les femmes ont des glandes mammaires, mais elles ne sont généralement pas visibles chez les hommes.

L’hypertrophie mammaire peut toucher les hommes de tous âges, y compris les nouveau-nés, pendant la puberté et les adultes plus âgés. La gynécomastie est le résultat d’une augmentation du tissu mammaire plutôt que de la graisse. Faire de l’exercice ou perdre du poids ne réduira pas le tissu mammaire en cas de gynécomastie.

La pseudogynécomastie est une affection distincte dans laquelle la graisse s’accumule dans les seins, éventuellement en raison d’un surpoids ou d’une obésité.

Réduction mammaire homme Tunisie prix Séjour Tarif
Prix Gynécomastie 5 nuits et 6 jours à partir de 2450 €

Chirurgie de la gynécomastie

Le sein est constitué d’un tissu glandulaire ferme et dense et d’un tissu adipeux plus mou.

Le rapport entre le tissu glandulaire et le tissu adipeux dans les seins varie d’un individu à l’autre. Un homme souffrant de gynécomastie peut avoir trop de ces deux types de tissus.

La liposuccion permet d’éliminer l’excès de tissu adipeux. Elle consiste à insérer un petit tube à travers une incision. L’excision consiste à découper le tissu à l’aide d’un scalpel pour retirer l’excès de tissu glandulaire. Cette opération laisse normalement une cicatrice autour du bord du mamelon.

Si une réduction importante du tissu et de la peau est nécessaire, l’incision et la cicatrice seront plus importantes.

Après l’opération, la poitrine sera meurtrie et gonflée, et la personne devra peut-être porter un vêtement de compression élastique pour réduire le gonflement.

Il faut normalement environ 6 semaines pour reprendre une vie normale. Les complications de l’opération sont rares. Elles comprennent une ablation insuffisante du tissu mammaire, une irrégularité du contour de la poitrine et une diminution de la sensibilité d’un ou des deux mamelons.

L’excision peut présenter un risque de formation d’un caillot sanguin, qui peut nécessiter un drainage.

Options de traitement de la gynécomastie

La gynécomastie disparaît généralement sans traitement entre 6 mois et 2 à 3 ans. Toutefois, s’il existe une affection sous-jacente, un traitement peut s’avérer nécessaire.

Si l’affection est due à un médicament, il peut être nécessaire de changer de médicament. Si la personne utilise le médicament pendant une courte période, l’affection sera temporaire.

Le traitement est rare mais peut inclure une chirurgie de réduction mammaire ou une thérapie hormonale pour bloquer les œstrogènes.

Médicaments pour le traitement de la gynécomastie

Le médecin peut vous prescrire un médicament qui bloque l’action de l’hormone féminine œstrogène dans l’organisme. Il s’agit généralement d’un traitement contre le cancer du sein, mais il peut également réduire les douleurs mammaires et les symptômes d’hypertrophie mammaire chez les hommes.

Les inhibiteurs de l’aromatase sont des traitements typiques du cancer du sein et de l’ovaire chez les personnes ménopausées, mais ils peuvent également prévenir ou traiter la gynécomastie.

Le remplacement de la testostérone peut traiter la gynécomastie chez les hommes plus âgés dont les niveaux de testostérone sont faibles.

Traitement chirurgical de la gynécomastie

Si la cause de l’hypertrophie de la glande mammaire n’est pas hormonale, les médecins recommandent souvent de faire une chirurgie de la gynécomastie.

En effet, si la gynécomastie disparaît parfois d’elle-même, elle nécessite généralement un traitement chirurgical. La chirurgie peut être pratiquée sous sédation intraveineuse ou sous anesthésie générale, en fonction des besoins du patient.

Dans de nombreux cas, une liposuccion en plus de l’excision du tissu glandulaire peut s’avérer nécessaire pour remodeler correctement la poitrine. Dans ce cas, le chirurgien pratique une petite incision dans la peau et insère un tube fin appelé canule. La graisse est ensuite extraite du corps par aspiration. Le tissu glandulaire peut souvent être retiré par la même incision. Même dans les cas mineurs, la liposuccion est rarement efficace en soi.

Dans les cas plus graves, votre chirurgien peut être amené à utiliser ce que l’on appelle des « techniques d’excision », qui consistent à retirer à la fois le tissu glandulaire du sein et l’excès de peau en pratiquant une incision plus large. Cette technique est également parfois nécessaire si vous souhaitez repositionner le mamelon ou l’aréole au cours de l’intervention afin de créer un contour plus naturel.

Dans de nombreux cas, la réduction du volume de la poitrine peut entraîner un relâchement de la peau. Dans de nombreux cas, des thérapies de resserrement de la peau peuvent être efficaces, comme Renuvion.

Avant le traitement, votre chirurgien vous donnera des instructions sur les soins postopératoires, que vous devrez suivre scrupuleusement pour éviter les complications. La plupart des patients ont besoin d’une à deux semaines de repos après l’intervention.

Traitement de la graisse thoracique : adipomastie

Il arrive que la graisse se concentre dans certaines zones du corps pour des raisons génétiques et qu’elle ne réagisse pas aux régimes alimentaires et à l’exercice physique. Dans ce cas, la liposuccion reste une option viable. Toutefois, le plus souvent, le régime et l’exercice physique suffisent à traiter la graisse thoracique.

Lorsque vous perdez du poids, vous devriez constater une réduction de la graisse dans toutes les zones du corps, y compris la poitrine. Bien que la réduction ponctuelle soit un mythe, la tonification de la poitrine par la musculation peut réduire l’apparence de la graisse. L’intégration d’exercices tels que les développés couchés et les développés couchés dans votre programme d’entraînement peut vous aider à atteindre vos objectifs esthétiques.

Différence entre graisse thoracique et gynécomastie : l’essentiel

Il peut être difficile de faire la différence entre la graisse thoracique et la gynécomastie, mais certains indicateurs clés peuvent vous aider à distinguer l’une de l’autre. Toutefois, prenez toujours rendez-vous avec un professionnel pour obtenir un diagnostic officiel, surtout si vous présentez des symptômes inquiétants tels que des douleurs.

Vous cherchez un traitement pour la gynécomastie ? Saouma expert beauté collabore avec les meilleurs chirurgiens plasticiens. Si vous envisagez une intervention chirurgicale, contactez notre équipe pour prendre rendez-vous.

Devis chirurgie esthétique de gynécomastie en Tunisie

Causes de la gynécomastie

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la gynécomastie.

La gynécomastie peut résulter d’un déséquilibre entre les hormones sexuelles testostérone et œstrogène. Les œstrogènes favorisent la croissance du tissu mammaire, tandis que la testostérone empêche les œstrogènes de le faire.

Bien que les hommes et les femmes aient tous deux de la testostérone et des œstrogènes, la testostérone est généralement plus élevée chez les hommes et les œstrogènes plus élevés chez les femmes. Les nouveau-nés et les jeunes garçons peuvent développer une gynécomastie en raison des fluctuations hormonales au cours de leur développement. Toutefois, ce problème disparaît généralement de lui-même.

Le gonflement des seins peut réapparaître chez les hommes qui approchent de l’âge mûr. Les hommes plus âgés produisent moins de testostérone et ont une masse graisseuse plus importante que les hommes plus jeunes, ce qui peut augmenter les niveaux d’œstrogènes.

Certains hommes développent cette affection à cause de produits à base de plantes ou de médicaments, tels que :

  • stéroïdes anabolisants
  • antibiotiques
  • les médicaments contre les ulcères
  • chimiothérapie
  • les antidépresseurs tricycliques
  • le diazépam et d’autres médicaments pour traiter l’anxiété
  • certains médicaments contre le VIH, y compris l’éfavirenz
  • les anti-androgènes
  • certains médicaments contre les maladies cardiaques, y compris les inhibiteurs calciques
GYNECOMASTIE TUNISIE

Signes et symptômes de la gynécomastie

Les symptômes comprennent un gonflement et une sensibilité du tissu de la glande mammaire d’un ou des deux seins. La gynécomastie peut commencer par une grosseur ou du tissu graisseux autour des mamelons. Dans la plupart des cas, les grosseurs se développent de manière inégale.

En cas de gonflement inhabituel et persistant, de douleur, d’écoulement du mamelon ou d’une combinaison de ces symptômes, il est important de consulter un médecin.

Diagnostic de la gynécomastie

Lors de l’entretien préopératoire, le médecin aura besoin de se renseigner sur les symptômes, les antécédents médicaux et médicamenteux du patient, et ses antécédents familiaux. Il procédera à un examen physique du tissu mammaire, qui peut également s’étendre aux organes génitaux et à l’abdomen.

Si la cause s’avère être un déséquilibre hormonal, le médecin peut suggérer que l’affection se résorbe d’elle-même sans traitement.

Si la grosseur est anormalement grande, ou unilatérale, et que le patient ressente une sensibilité au toucher le médecin peut demander une biopsie ou un test sanguin pour écarter la possibilité d’un cancer du sein.

Le médecin peut également prescrire des examens d’imagerie, notamment :

  • des mammographies ou des échographies mammaires
  • radiographie du thorax
  • IRM
  • échographie des testicules