Donna D’Errico (Alerte à Malibu) s’exprime sur ses chirurgies esthétiques

Donna D'Errico - Alerte à Malibu

On l’a connu dans la fameuse série télé « Alerte à Malibu » avec son maillot de bain tout rouge et son corps très sexy, Donna D’Errico qui a cartonné durant les années 90 s’est voulu refaire une beauté en opérant à quatre chirurgies esthétiques au même temps. Objectif ? Arriver à enfiler ce mythique maillot alors qu’elle a 50 ans maintenant.

Une carrière réussie grâce à un corps bien potelé

« C’est l’heure d’Alerte à Malibu » s’amusait à dire le duo Joey & Chandler dans la série télé « Friends » en se posant dans leurs confortables fauteuils pour mater les corps de ces sirène qui se baladaient sur mer en maillot de bain. L’une de ces très séduisantes actrices était Donna D’Errico qui jouait les playmates durant 44 épisodes de ce show en 1995. Puis, elle a incarné le rôle de Donna Marco dans « Un privé à Malibu » de 1996 à 1997 et depuis sa beauté est restée dans les mémoires.

20 ans après, l’actrice américaine a déclaré sa volonté de reporter le mythique maillot de bain rouge malgré son âge de 49 ans. L’occasion s’est donc présentée le 22 avril dernier à Los Angeles lors d’une soirée pour la promotion de Baywatch – Alerte à Malibu. Donna D’Errico a fini par réaliser son rêve. Cependant, elle aurait un peu « tricher » pour avoir un corps aussi séduisant qu’il n’était à l’époque de son grand succès.

La chirurgie esthétique au secours de Donna D’Errico

Dans une interview exclusive accordée à Inside Edition, la blonde américaine a levé le doute sur le secret de sa forme physique. En effet, il s’agit d’une grande transformation pour laquelle elle devrait remercier le Dr.Michael Obeng, chirurgien esthétique de Beverly Hills. Elle a réalisé une brachioplastie, une liposuccion, une abdominoplastie et un lipofilling fessier (injection de sa propre graisse dans les fesses), le tout en une seule journée. Pour expliquer sa décision, Donna D’Errico a affirmé qu’elle se « sentait mal à l’aise avec la peau qui pend » jusqu’au point où elle a eu une difficulté même pour s’habiller.
Après quatre heures passées sur le billard et près de dix semaines de convalescence, le résultat était incroyable. La star d’Alerte à Malibu a retrouvé une silhouette homogène et a pu porter fièrement son maillot de bain rouge.



Comments are Closed

^